Rechercher
  • Marie Christine Dean

Un aperçu de la Pleine Lune en Scorpion


Demain, soit le lundi le 26 avril 2021, nous aurons droit à une Pleine Lune à 7° Scorpion. La Pleine Lune est opposée à Uranus en Taureau et au trigone de Mars en Cancer. Toutes les Pleines Lunes en Scorpion sont intenses par définition (nous avons affaire à l'énergie du Scorpion après tout) et celle-ci ne fait pas exception. Mars dans un signe d'Eau alimentera encore plus nos émotions, tandis qu'Uranus cherchera un exutoire pour celles-ci, malgré les efforts de Saturne pour nous garder sous contrôle. Ce combo est de la dynamite. Mais quand il y a de la tension, quand il y a des frictions, des choses se produisent. Et le changement est toujours une bonne chose, même s'il n'est pas toujours ressenti comme tel.


La Pleine Lune est une opposition Soleil-Lune, elle est donc un reflet des qualités du signe opposé. La Pleine Lune en Scorpion est le reflet de ce qui se passe en Taureau. Lors de la Pleine Lune en Scorpion, le Soleil est en conjonction avec Uranus en Taureau (et opposé à la Lune). Soleil conjoint à Uranus = désir d'être libre, indépendant, autonome, de ne dépendre de rien ni de personne. Le Scorpion, de l'autre côté de l'axe, est à peu près l'opposé. Le Scorpion, c'est les pactes. Le Scorpion, c'est la dette. La liberté a donc des conséquences, et tout ce que nous faisons a un effet d'entraînement. Nous payons tous nos dettes tôt ou tard. On récolte toujours ce que l'on sème. Dans notre désir d'être libre et de ne pas avoir à nous soucier de l'avenir, nous voulons posséder des choses. Mais plus nous en possédons, plus nous en accumulons et plus nous devenons esclaves de nos possessions. Les objets doivent être utilisés. L'argent doit circuler. Ce qui n'est plus utilisé doit être réutilisé, recyclé ou éliminé. Les objets ne peuvent pas exister dans le vide, et rien n'est éternel, même si nous voulons figer le statu quo et défier les lois de la nature. La seule constante est le changement.


Pleine Lune en Scorpion - Nous sommes dans le même bateau. Le Taureau est "à moi" et le Scorpion est "à nous". Bien sûr, posséder des choses est un processus absolument nécessaire à notre développement. Si vous n'avez pas de nourriture dans le réfrigérateur, vous mourrez de faim. Si vous n'avez pas de vêtements chauds, vous tombez malade. Le Taureau nous apprend à devenir autonomes et à prendre soin de nous-mêmes. Cependant, une fois que nous avons atteint cet objectif, à partir d'un certain point, nous nous rendons compte que nous ne pouvons pas aller plus loin par nous-mêmes.


Il arrive toujours un moment où il est préférable d'unir nos forces, de fusionner avec une autre entité - un projet, une personne, une communauté. Et cette fusion se fait toujours au détriment de notre liberté personnelle. Mais ce n'est pas nécessairement une mauvaise chose, et du point de vue de l'évolution, c'est absolument nécessaire. Les couples heureux regrettent peut-être leurs années de célibat, mais dans l'ensemble, ils trouvent plus de valeur dans l'intimité de la relation. Faire partie d'une communauté peut signifier que vous devez baisser le volume lorsque vous écoutez de la musique - mais cela signifie aussi qu'il y a un voisin sur lequel vous pouvez compter.


Pleine Lune en Scorpion - Ce qui est semé est récolté. En astrologie, le Scorpion est associé à la transformation, au lâcher prise et à la purge. Quand on dit "Scorpion", on pense dès lors à "de quoi dois-je me défaire?". Mais nous passons ici à côté de l'incroyable potentiel de transformation que le Scorpion peut offrir. Le Scorpion n'est pas seulement synonyme de lâcher prise. En automne, lorsque les feuilles tombent des arbres, l'arbre ne se débarrasse pas seulement des feuilles inutiles et sèches, ces feuilles sèches retournent à la terre et ainsi se transforment en nutriments. Elles ne s'en vont pas simplement. Elles ne meurent pas simplement. Si les feuilles ne tombaient pas et ne nourrissaient pas les arbres pendant l'hiver, l'arbre se dessécherait. Sans les arbres, nous n'aurions pas d'oxygène. La vie sur terre cesserait d'exister. Le processus de transformation d'un état d'être à un autre est tellement redouté, par chacun d'entre nous - mais c'est une nécessité normale et absolue de la vie. Ce n'est pas parce que les choses ne sont plus ce qu'elles étaient, qu'elles changent de statut, de propriétés, qu'elles cessent d'exister. Elles deviennent simplement quelque chose d'autre.


La Pleine Lune en Scorpion est une excellente occasion de se demander : À quoi est-ce que je m'accroche? Quelle liberté puis-je trouver en lâchant ce qui m'appartient? Où suis-je coincé ? Qu'est-ce que je peux transformer pour pouvoir aller de l'avant? Qui est-ce que je ne veux plus être? Qui suis-je en train de devenir? Je vous en parlerai davantage dans mon prochain billet astrologique. D'ici là, bonne future Pleine Lune en Scorpion à vous tous!

Merci de me lire!

67 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout