top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMarie Christine Dean

Bon dimanche à vous tous !

L'agenda du monde, et nos propres préoccupations, ont commencé à changer de thème et à entamer un nouveau chapitre au cours de la semaine dernière et de celle-ci, alors que le Soleil, Mercure, Saturne, Mars et Pluton ont changé de signe, et que le printemps avance... Dans les premières semaines qui suivent le changement de signe d'une planète, nous voyons souvent une correction de trajectoire et un exemple du travail que nous aurons à faire pendant son voyage dans ce signe.


Comme une berge qui s'adoucit sous les pluies de printemps, notre conception de la sécurité, des fondations, des limites et des frontières s'est adoucie et s'est embrouillée lorsque Saturne est entrée dans le signe du Poissons le 6 mars dernier ; une série d'ébranlements des berges a commencé trois jours plus tard. Les dégâts des eaux causés par la fonte des neiges et les tempêtes bizarres usent les fondations dans tout le pays. Mais Saturne nous offre également l'occasion de reconstruire les fondations de manière solide et efficace.


La semaine dernière, Pluton - symbole du pouvoir politique, électrique et personnel - est entré pour la première fois dans le Verseau, un monde collectif, collaboratif et orienté vers la foule. Il rétrograde pendant les deux prochaines années entre le Capricorne et le Verseau. L'ONU a publié un rapport sur le climat et a déclaré que nous atteignons un point de crise dans l'écosystème qui nécessitera tous nos efforts unis pour le redresser. Pluton dit que si nous pouvons travailler ensemble en collaboration, dans une foule, vers un but commun, nous pourrons le transformer. Mais gardons un œil sur les comportements destructeurs de la foule.


Mars symbolise ce qui nous motive, nous excite et nous met en colère. Alors qu'il était tout récemment au signe polyvalent et diversifié du Gémeaux (au cours des sept derniers mois au cours de sa rétrogradation), la culture a perdu du temps à se mettre en colère à propos d'une identité de genre polyvalente plutôt que de s'attaquer aux défis écologiques qui se profilent à l'horizon de façon si précipitée. Avec l'entrée de Mars dans le Cancer ce week-end, l'accent pourrait commencer à changer ; l'humeur sera à l'autoprotection, mais l'indignation pourrait se concentrer davantage sur le foyer, la patrie et la protection des frontières nationales. Ou bien cette indignation de Mars peut rester active pour détourner l'attention du travail plus effrayant de Pluton qui doit être fait.


D'un point de vue plus personnel, Saturne en Poissons et Mars en Cancer nous demandent de nous occuper de notre propre foyer. Il faut s'attendre à des nouvelles concernant les rénovations de maisons, les achats de maisons, les préoccupations concernant les prix des maisons, et les questions concernant les mouvements de population. Ces deux planètes dans les signes d'eau sensibles pourraient également faire ressortir un côté défensif et nous laisser pleins de bons conseils, mais peu intéressés à entendre les bonnes suggestions de quelqu'un d'autre.


Le Soleil et Mercure en Bélier direct et vivifiant nous demandent d'être courageux plutôt qu'irritables et d'être prêts à recommencer, tout comme les crocus et les arbres après ce dernier long hiver. Pour adoucir tout ce nouveau travail, Vénus en Taureau nous rappelle de nous prendre dans les bras de temps en temps et de rassurer nos compagnons en leur disant que plus les choses changent, plus notre affection et notre collaboration peuvent rester les mêmes.


Que la fin de votre week-end soit délicieux !

Et merci de me lire.





21 vues0 commentaire
bottom of page